•  

    #En cours de Français 

    L’odeur du sang est puissante, je grince des dents en espérant que ce n’est pas Amalia. Il ne manquerait plus, qu’elle morde quelqu’un le premier jour ! Je regarde au tableau, pour essayer de me changer les idées, mais rien n’y fait. L’odeur sens tellement fort... Je soupire.

    - Bon ! J'en ai marre de votre classe, tenez-vous bien! Conclut la prof de français, complètement épuisée.

    - Hé, mec ! Fais gaffe : personne ne suit, mais dans quelques secondes, la prof va péter un câble.

    - Ok merci! Souris-je, en regardant la prof en guettant les premiers signes, d’une crise de nerfs.

    Je sens le regard de Natalia dans mon dos, qu’es qu'elle me veut ? Ce n’est vraiment pas le moment ! Ma sœur est en train de foutre nos nouvelles vies en l'air, rien qu'en buvant le sang d’un innocent, et je ne peux rien faire pour l’en empêcher !

    - J’en ai marre de ses cours qui ne servent à rien! Cri un garçon furieux en se levant.

    Tous les élèves de la classe, cessent leurs bavardages, pour dévisager celui qui vient de se lever. La prof semble aussi surprise que nous, en plus encore : impuissante, elle lui demande d’une voix presque plaintive :

    - Ish ! Rassis toi, tout de suite! Le cours n'est pas terminé!

    -Pourquoi?! Déjà que ça me gave d'être ici! Sourit le garçon –Ish ? d’un air provocateur-, avant de sortir de la salle en faisant claquer la porte.

    Comme tout le monde, je regarde la porte surpris. Un silence s'installe avant que les élèves, les plus populaires fassent de même, sous le regard impuissant de la prof. Je suis en train de me demander si je ne suis pas tomber dans une école de fous, au moins ça me fait oublier la présence du sang dans l’air.

    - Viens Mika ; ça ne sert à rien de rester, ça sonne dans 5 minutes puis dans l'état où est la prof...Vaut mieux se tirer que tout se prendre! M’invite Lio, en prenant ses affaires.

    Natalia qui sortait, nous regardes amusée, avant de rétorquer :

    - Ouais dépêchez-vous... Mais bon, j’aurais aimé que vous vous preniez tout dessus.

    Lio regarde Natalia qui s’éloigne, avec une tête à pouffer de rire. Il dit, complètement surpris :

    - Elle est sympa avec toi!

    - Ouais... Sa a l’air, et ?

    - Tu as de la chance : elle est sympa avec peu de personnes!

    - Ah...cool? Demandai-je, en regardant la salle qui est pratiquement vide et la prof qui est sur l'ordinateur, comme si elle avait l'habitude de ce genre de situation.

    Nous marchons quelques minutes dans le couloir vide, avant que je demande :

    - Ça se passe toujours comme ça?

    - La plupart du temps, oui...mais c'est souvent à cause de Ish!

    - Ah...Dis-je, tandis que nous sortions dans la cour, avant de continuer, en regardant Ish ; Et c’est qui lui ?

    Ish rigole le bras autours des épaules d’une fille brune, ainsi que Natalia qui rit avec eux.

    - Ish a toujours été comme ça.

    Il suit mon regard avant d’ajouter :

    - La fille brune, c'est Clara ; la meilleure amie de Natalia. Elle donne tout ce qu’elle a pour avoir Ish.

    - Sérieusement ?! Demandai je, surpris en regardant la fille brune –Clara-.

    - Ouais!

     

          # La cloche sonne, c'est la fin des cours pour la plupart des élèves du lycée.

      

    - On a finis! Sourit Lio, en s’avançant vers une grille où les élèves s’amassent.

    - Super

    Amalia se dirige vers nous, elle semble vraiment mal à l’aise, je la regarde surpris :

    - Tu ne finis pas une heure plus tard ?

    - Non, mon prof est absent...

    Elle regarde autour de nous, comme si elle cherchait quelque chose de bien particulier.

    - Qu’es qu’il y a ?

    - Je te dis ça dans le bus.

    - Heu...ok!

    Jamais elle ne m’avait paru aussi perturbée, que maintenant. Un garçon blond, un peu plus petit que moi passa devant nous. Ce qui n’échappa pas à Amalia, elle le regarda s’éloigner discrètement.

    - T’es vraiment bizarre

    Elle soupire, se décidant enfin à parler d’une des choses qui la perturbe.

    - Notre classe a fini il y a une heure, je ne comprends pas pourquoi il est encore là.

    - Vous avez finis il y  a une heure? Tu étais où? C'est toi qui à bus le sang? Je finis ma phrase par un regard noir en sa direction.

    - Non, je n’ai rien fais du tout! J’étais en colle.

    Amalia ne perd vraiment pas son temps, je soupire dégouté. Mais au moins, je suis rassuré que ce ne soit pas elle qui ai bu le sang.

    - Tu t'es déjà fait collée?! C'est notre premier jour!

    - Ne me dispute pas! J'y peux rien! Me reprocha-t-elle avec un air sévère.

    - Bref, pour l’heure de colle ce n’est pas avec moi que tu verras ça. Par contre, si ce n’est pas toi qui a bus le sang, c’est qui ?

    - Ce n’est pas moi ! J’étais en colle quand j’ai sentis l’odeur du sang, quand je suis allée voir... J’ai vus deux silhouettes, une des deux avait les yeux rouges. J’avais cru que c’était toi.

    Je l’écoute tandis que la phrase de ce matin résonne dans ma tête, c’est vrai alors ? Il y aurait un autre vampire ?

    - Il t'as vue? Il sait qui tu es? La coupai-je,

    - Je ne sais pas quand j'ai vus ses yeux rouges, je me suis précipité vers les toilettes les plus proches et je suis sortie par la fenêtre!

    - Ah, j’espère qu’il ne t’as pas vus ! Dis en soupirant, bien que ce qu’elle ait fait ne me surprenne pas.

    Elle soupire en comprenant enfin ce que ça signifie.

    - Faut qu'ont trouvent ce vampire! 3 vampires dans un même lycée, c’est plus que galère!

    - N’oublie pas le plus important : demain, nous devons allés nous nourrir!

    - Je sais! Répondis-je agacé qu’elle me le rappelle dans cette situation. Je n’oublie jamais, la date à laquelle nous devons à nouveau nous nourrir, c’est plus fort que moi.

    Les bus arrivent rapidement, tous les élèves –humains-, s’y percipient comme s’ils avaient peur qu’il n’y a plus assez de places pour eux. Amalia monte dans l’un des premiers, sans vérifiés les autres, je la suis, sans prendre la peine de même voir dans quoi j’entre : je lui fais confiance. Je m’assois une place derrière Amalia,

    - Il y a grave du monde... Soupire Amalia en regardant l’intérieur du bus.

    Une belle petite blonde –Natalia- passe devant ma fenêtre. Je souris sans m’en rendre compte, avant de me reprendre perplexe. Quand es ce que je me suis autant relâché sans m’en rendre compte ?

    - Je croyais que tu n'aimais pas les humaines! Renchérit ma sœur, en suivant du regard Natalia.

    Merde, manquais plus qu’elle voit ça.

    - C’est exactement ça!

    - Mouais... Rétorque Amalia, pas très convaincue. Il faut vraiment que j’améliore ma façon de jouer la comédie.

    Le garçon blond de la classe d’Amalia passe dans le couloirs du bus, en jetant des regards insistants dans la direction à Amalia. J’espère qu’elle ne s’est pas mise dans le pétrin.

    - Ce n’est pas le mec de tout à l'heure?

    - Si, mais je me demande ce qu'il fait ici.

    Je suis son regard, le garçon est assis sur la banquette du fond. Il parle fort, avec des amis.

     

    # Après 25 minutes qui semblent durer une éternité

     

    Je descends avec ma sœur, acompagné par le fameux garçon blond. Il semble y avoir peu de personnes à cet arrêt, tant mieux ?

    - Alors ! C’est grâce à lui, que nous sommes montés ce matin ! Je m’étonne, Amalia me regard avec un air pensif avant d’ajouter :

    - Possible !

    - Je te laisse alors avoir des infos, tu es très douée pour ça!

    Je souris en m’avançant, sachant très bien que je peux toujours entendre les pensées de ma sœur ainsi que leur discussion grâce à mon ouïe de vampire. Amalia me jette un coup d’œil assassin mais je sais qu’elle va faire ce que je lui ai demandé : elle ne lâche jamais l’affaire.

    Le garçon blond joue sur son téléphone, sans préoccuper de la présence d’Amalia. Mais, elle ne se laisse pas démonté, elle me sourit puis s’approche de lui, en disant :

    - Salut ! Alors comme ça, tu es dans ma classe et dans la même commune que moi.

    - Ouais... Sourit faiblement le blond, avant de continuer à marcher.

    J’avoue, je commence à être déçue des méthodes de ma sœur : j’ai vu bien mieux ! Amalia m’envoie par penser : Bon, fini de tourner autour du bocal, j’attaque ! J’ai peur que ça ne marche pas, mais je lui fais confiance non ?

    - Qu'es que tu fais  ici? On a finis depuis une heure!

    Sa semble marcher car le garçon relève tout de suite la tête, presque sur le qui-vive. Amalia le regarde d’un air interrogatif, le poussant à parler.

    - J’avais rattrapage.

    - Ah ?! Il y en a aussi l’aprem ? J’en ai fait ce matin, on est pourtant dans le même niveau !

    - Oui, mais le matin c’est souvent pour les nouveaux.

    Il semble très sûr de ce qu’il dit. Amalia le regarde surprise, et même prise de doutes, elle ne peux pas se permettre de se trompée.

    - Ah...

      

    #Quelques minutes plus tard, qui suivent un silence

      

    J’arrive devant la porte de chez nous, tandis qu’Amalia elle, n’arrive qu’au portail avec le garçon blond dont je ne sais toujours pas le prénom.

    - Bah voilà, c’est chez moi ici.

    - Ah demain alors ? Demande le blond –inconnus- avec un sourire, charmeur ?

    - Ouais ! Sourit Amalia de la même façon, ce qu’elle semble très maitriser.

    Le garçon blond commence à repartir, puis fait demi-tours, pour crier à Amalia :

    - Si tu as un problème, n'hésite pas à demander mon aide !

    Amalia le regarde surprise, puis rétorque avant de me rejoindre sur le seuil de la maison :

     - Merci, c’est sympa de ta part !  

    #FIN

     


    3 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique