•  

    #  Toujours dans la classe de technologie

     

    Je regarde autour de moi, complètement épuisé. Jamais je n’aurais pensé, subir ça un jour ! Amalia à l’air d’avoir mieux récupérer que moi, bien qu’elle affiche un air complétement perdue. Soudain, elle se fige en regardant la porte avant de s’écrier :

    - Hé toi ! Reste là !

    Je me retourne sur le qui-vive, en me demandant encore comment je peux bouger. J’aperçois une ombre se détaché de la porte et s’enfuir à la vitesse de l’éclair, plus aucuns doutes, ce n’étais pas humain ! Amalia se précipite à sa poursuite, mais se plante dès la porte en regardant à droite puis à gauche perdue, avant de soupirer, perdante. Je m’approche d’elle, avec les dernières forces qu’il me reste, pour demander :

    - Tu as vue qui c'était?

    Mais, a en jugé par son air dégouté, je connais déjà la réponse.

    - Non, il m’a échappé.

    Voilà, c’est à présent une évidence. Que ce vampire est puissant, et ce n’est qu’avec ma sœur, qu’on pourra mettre un terme à cette histoire.

    - On ne s’est jamais trouvés dans une pareille situation !

    - Oh que oui. On doit apprendre au plus vite à maitriser nos pouvoirs, sauf si on veut que ça devienne une habitude !

    Des bruits de pas résonnent dans le couloir, mais ce n’est rien de menaçant.

    - Faut qu’on y aille !

    - Ouais tu as raison. A ce soir, au pire des cas ! Dis-je en sortant vers la droite, tandis qu’Amalia prend la direction des escaliers.

    - A ce soir !

    J’aurais dut écouter papa, quand il nous répétait : « Apprenez à maitriser vos pouvoirs ! Il ne faudra pas vous réveille quand vous croiserez quelqu’un de plus puissant que vous qui vous barre la route ». Mais j’avais toujours écouté ma mère, qui elle au contraire était contre. Elle voyait déjà d’un mauvais œil, le fait de nous laisser ’’chassés’’, enfin si le fait d’attraper des personnes dans un lycée est vraiment qualifier de chasser. Puis, le pire pour elle, était qu’on utilise nos pouvoirs. Finalement, ce n’était pas papa qui avait tort, mais elle ! Soudain, le choc dans quelque chose ou quelqu’un me sortit tout de suite de mes pensées.

    - Natalia?

    Je regarde la fille dans laquelle je viens de rentrer, oui, c’est bien la petite blonde que je connais. Elle me sourit, signe qu’elle me pardonne ?

    - Qu'es que tu fais ici? Ça n'a pas encore sonné si?

    - Non, mais je cherche une amie à Clara...

    - Je ne pense pas que je peux beaucoup t’aidé : je connais presque personne ici.

    - Tant pis, ont se voie pendant les cours? Demande Natalia en regardant autours d’elle.

    - Oui a tout à l’heure !

    Je souris satisfait, qu’elle ne m’ait pas demandé ce que je faisais moi aussi ici. Soudain, une fois que je suis arrivé dans les escaliers j’entends Natalia crier : elle a découvert la fille. Je sortis dans la cour de récréation impuissant.

     

    #Dans la cour

     

    Tout le monde était déjà dans la cour de récréation. Il y avait un monde fou ! Je ne pensais pas que ce lycée pouvait accueillir autant d’élèves ! La cour était encadré par de hauts murs, il n’y avait ni arbre, ni bancs, finalement, elle semble triste.

    - Hé Salut Mika!

    Je me retourne pour voir apparaitre mon pote depuis peu : Lio.

    - Salut...!

    - Je ne t’ai pas vus tout à l’heure.

    Je souris, j’ai bien fait de me chercher une excuse dans les couloirs, je réponds platement :

    - Oui, je viens d'arriver!

    - Ah? Pourtant j'ai vus ta sœur, il y a 10 minutes.

    Bien sûr, je n’avais pas pensé à une excuse pour ma sœur aussi, pourtant, elle me vient d’un coup :

    - Normal, quelqu’un l'a amener.

    - Ça ne m’étonne pas : on entend déjà parler d’elle !

    - Ah oui?

    - Oui, parler d’elle... Je voulais dire qu’elle a intégré le rang des populaires, comme toi.

    Je le regarde surpris, avant de me reprendre. Ah oui, les rangs ! Comme s’ils n’y avaient déjà pas assez de rangs, frises, importances de certaines personnes, au lycée mais aussi des autres écoles, les élèves se distinguent en plusieurs classes. Les mieux les populaires, mais aussi les normaux, les intellos, les déprimés, les rejetés ect... Je ne comprends pas pourquoi, les élèves on besoin de se voir par classe. J’ai toujours détesté ce genre de chose.

    - Hé Mika ?

    Je me retourne surpris, pour voir le garçon qui a mis le bazar hier, je crois qu’il s’appelle Ish ou un truc dans le même genre. Soudain, je me demande comment j’ai pu ne pas remarquer ! L’aura d’Ish est celle d’un démon ! Je m’en veux terriblement ne pas m’en être rendus compte. Peut-être que c’est lui l’auteur de la décharge ? Les démons on des pouvoirs ! Mais ils se désintéressent du sang, peut-être qu’il est en duo avec le fameux vampire ?

    - Salut! Continue Ish comme je ne lui réponds pas.

    - Salut

    - Ah ! Ihs... Soupire Lio en voyant le démon qui se tient face à nous.

    Ish toise du regard Lio, c’est presque si l’atmosphère n’est pas devenue tendue. Je regarde Lio puis Ish, surpris et perdus.

    - On ne s’entend pas tous les deux. M’explique brièvement Lio.

    - Ouais. Rétorque Ish, d’un air presque blasé.

     

    #5 minutes avant la sonnerie

     

    J’apprends encore quelque chose de fou : minutes avant la reprise des cours, les ’’populaires’’ se retrouvent dans les toilettes, pour parler de tous les ragots du lycée ( les nouveaux, ce qu’ils font aux profs, les nouveaux couples...) Jamais je ne m’étais retrouvé dans une situation pareille ! Les toilettes sont immenses, et à cette heure-là, il n’y a aucun surveillant pour faire partir les filles et garçons des toilettes des filles. Oui, elles sont plus propres que les nôtres il faut croire. Le plus fou, c’est que j’aperçois ma sœur qui arrive avec une brune. Lio avait dit vrai, Amalia fait aussi partie du groupe, mais elle en parait plus heureuse que moi. Elle observe le fameux garçon blond –peut-être que je devrais chercher à connaitre son prénom un jour-, qui discute avec un autre blond aux allures de gothique pur.

    Hé Ninon ! Cri Ish.

    Je le regarde, dégouté qu’il soit là. Les démons et les vampires ne font pas bons ménages, mais moins peurs que de nombreux vampires. La possession du sang, peux rendre fou ou donner des envies de meurtre. La fille brune qui tient le bras à Amalia, lève la tête et souris, emmenant Amalia dans son geste. Elle soupire tandis que le garçon blond lui sourire amusé, par la situation. Ce qu’elle lui rend. Ish se rapproche des deux obligeant la brune –Ninon-, a lâché Amalia au grand plaisir de ma sœur. Ish embrasse la copine à Amalia, Ninon. Je les regarde surpris, tandis que la copine brune de Natalia qui veut Ish affiche un air dégouté. La situation semble surprendre personne, sauf moi et Amalia qui regarde son amie sans comprendre ce qu’il arrive. 

     

    #Fin


    10 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique